Blog jeunesse
Le Premier ministre de l'Italie a interdit de tirer sur ses invités nus
youjizz
Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi a remporté une ordonnance du tribunal interdisant la publication de photographies d'invités qui ont visité sa villa Sertos en Sardaigne. Alors que le journal britannique The Times écrit le lundi 1er juin, parmi les photos, il y a beaucoup de photos de filles en bikinis ou sans vêtements. Il y a aussi des photos de Noemi Letizia, 18 ans, pour lesquelles, début mai 2009, l'épouse du Premier ministre Veronica Lario a annoncé un divorce. Selon la femme de Berlusconi, elle ne peut pas vivre avec une personne qui "se mêle aux mineurs" (Leticia n'a pas encore 18 ans au moment du tournage).

Les paparazzis Antonello Dzappadu dans la période de 2007 à 2008 ont fait environ trois cents photos. Les avocats de Berlusconi ont déclaré devant les tribunaux que Zzappadu «envahit grossièrement la vie privée de quelqu'un d'autre». Selon les informations des avocats du Premier ministre, le photographe a vendu ces images aux journaux pour 1,5 million d'euros. En conséquence, sur la base d'une décision judiciaire, la police a saisi un disque avec des photos des paparazzi et a interdit leur publication dans la presse.

Antonello Dzzappadu a déclaré aux médias que toutes les images ci-dessus peuvent être conditionnellement divisées en trois catégories. Les premiers incluent des photographies de peu connues du grand public Sertosi, de sorte que les paparazzis ont rendu leurs visages méconnaissables dans les images, selon Dzzappad, «par respect pour leur vie privée». Dans la deuxième catégorie - photos d'invités qui ont volé à la villa de Berlusconi sur des avions militaires, dans le troisième - photos de filles et invités dans le style de "nue".

Berlusconi lui-même, commentant la situation actuelle, a déclaré que les images montrent aux gens "dans des moments absolument intimes, qui ne contredisent pas la loi".

À son tour, l'avocat de Berlusconi a déclaré à Corriere della Sera que parmi les photos figurait une photo du premier ministre Tire Tchèque, Mirek Topolanek. Antonello Dzappadou a photographié Topolanek, alors qu'il faisait bronzer dans le jardin de Sertosa en mai 2008.

À Harvard, ils étudieront les homosexuels

L'Université Harvard ouvrira un département pour l'étude des disciplines homosexuelles, bisexuelles et transsexuelles. Selon l'AR, une subvention pour l'organisation du département d'un montant de 1,5 million de dollars a été attribuée par la Société des gais et les lesbiennes de Harvard, qui comprend 4 700 étudiants, diplômés et professeurs.

La chaise, qui deviendra la première à l'américaine, sera nommée d'après le célèbre professeur gay de Harvard, Francis Otto Mattisen. La direction de l'université a déclaré que des experts connus et reconnus sur les minorités sexuelles seraient invités à enseigner aux élèves.

Le nouveau département commencera à travailler en 2010, et le cours pour les étudiants durera un semestre. L'un des organisateurs de la collecte de fonds, Mitchell Adams, a déjà déclaré qu'il ne s'agit pas d'un projet temporaire, mais qui est créé une fois pour toutes.

Notez que d'autres universités américaines n'ont pas encore créé de telles chaises, mais dans certaines d'entre elles (par exemple, à l'Université de Yale), des cours spéciaux sur les relations homosexuelles existent depuis longtemps.